Accueil | Connexion | Webmail
 
Actualités
 
PARTICIPATION DE L’AICESIS AUX TRAVAUX DU CONSEIL ECONOMIQUE ET SOCIAL DES NATIONS UNIES (ECOSOC) POUR LE COMPTE DE L’ANNEE 2016
PARTICIPATION DE L’AICESIS AUX TRAVAUX DU CONSEIL ECONOMIQUE ET SOCIAL DES NATIONS UNIES (ECOSOC) POUR LE COMPTE DE L’ANNEE 2016 - 07/10/2016

Le Président du CES-BÉNIN, Mr. Tabé GBIAN a représenté l’Association Internationale des Conseils Économiques et Sociaux et Institutions Similaires (AICESIS) au Forum Politique, ainsi qu’au Débat de Haut Niveau de l’ECOSOC qui se sont tenus à New York du 11 au 22 juillet 2016. Il était accompagné d’une délégation composée de M. Daniel FANGBEDJI, Trésorier de la 5ème  mandature, M. José de SOUZA, Conseiller et de M. Charlemagne TOMAVO, Secrétaire  Général. Cet événement constitue le premier Débat de Haut Niveau depuis l’adoption du Programme de Développement 2030 par l’ONU, en septembre 2015.

Le thème mis en débat intitulé : “Mettre en œuvre le programme de développement pour l’après-2015: concrétiser les engagements” a fait l’objet d’échanges fructueux au sein de l’AICESIS dont le CES du Bénin est chargé à l’issue de l’Assemblée Générale de Moscou, les 17 et 18 septembre 2015 de porter l’initiative. En jouant pleinement sa partition, le CES du Bénin, sous l’impulsion de son Président, a conduit les travaux d’élaboration du rapport dont est issu le discours du Président de l’AICESIS qui doit être prononcé à l’ECOSOC aux Nations Unies. 

Lors des travaux du Segment de Haut niveau sur le thème : “Mise en œuvre du programme de développement pour l’après-2015: les engagements pris”, il faut noter l’intervention de plusieurs États-Membres des Nations Unies et des Organisations Inter-gouvernementales, incluant l’AICESIS, qui ont invité la communauté internationale à puiser dans l’innovation et la créativité qu’offrent la société civile, le secteur privé et le monde académique.

Dans l’allocution présentée par le Président du CES du Bénin, représentant le Président de l’AICESIS, l’on peut retenir que la réussite des Objectifs de Développement Durable (ODD) dépendra des pays qui doivent repenser leur vision, leurs politiques, leurs approches et leurs stratégies de mise en œuvre du développement. Pour y arriver, les Conseils Économiques et Sociaux et Institutions Similaires, en liaison avec les parties prenantes étatiques et non étatiques, ont un rôle éminemment important à jouer dans les domaines de la lutte contre la corruption et les infractions connexes, la promotion de la bonne gouvernance dans tous les secteurs de développement, la mutualisation des ressources, la promotion du dialogue interinstitutionnel et le renforcement des instituts nationaux de statistiques pour régler la question des données sans lesquelles on ne peut avoir de politique efficace de développement durable. La contribution de la Société Civile apparaît capitale dans cette flopée d’acteurs qui doivent œuvrer pour assurer un développement durable.

Ce discours a été bien apprécié par les participants pour la pertinence des propositions faites à cette tribune des Nations Unies.

En marge des travaux des différentes sessions du segment de Haut niveau sur le Développement Durable, plusieurs réunions bilatérales ont été conduites par le Président Tabé GBian, sous les auspices de l’ECOSOC sur le  Forum Politique: "Ne pas faire de laissés-pour-compte" avec les personnalités onusiennes suivantes:

1- l’Ambassadeur du Zimbabwe, S.E. M. Frederick Musiiwa Makamun Shaveu, Vice-Président de l’ECOSOC fraîchement promu à la tête de l’ECOSOC.

Il a montré un intérêt certain sur la composition et la structure de l’AICESIS, telles que présentées  par le Président Tabé GBian et il a exprimé le souhait de créer un Conseil Economique et Social au Zimbabwe. Une session de travail et de formation sera planifiée dans un avenir rapproché sous les soins de la représentante de l’AICESIS à New-York.

2- Le Directeur du Bureau de l’ECOSOC au Département des Affaires Economiques et Sociales des Nations Unies (DESA), Mr. Navid Hanif, qui a souhaité une intensification des relations avec l’AICESIS.

M. Navid Hanif a proposé au Président Tabé GBian d’organiser une nouvelle réunion de l’Assemblée Générale de l’AICESIS à New-York, la dernière datant de 2010, en insistant qu’il était grand temps de reprendre le flambeau et de renforcer les liens entre les deux organisations. 

Le Président Tabé GBIAN a saisi cette rencontre pour inviter M. Hanif à l’Assemblée Générale de l’AICESIS à Cotonou mais malheureusement la tenue de l’Assemblée Générale de l’AICESIS à Cotonou coïncide avec les dates de l’Assemblée Générale de l’ONU.

3- Le Président du Groupe des 77 et de la  Chine, S.E. Mr. Virachai Plasai, Ambassadeur et Représentant Permanent du Royaume de Thailande auprès des Nations Unies. La rencontre a eu lieu au Harvard Club à l’occasion d’un événement en marge de l’ECOSOC organisé par le groupe CIFA et par les Table Rondes de Caux concernant la mise en œuvre des ODD de l’ONU et de leur financement.

Durant les débats au nom du Groupe des 77 et de la Chine, Mr. Plasai a mis l’accent sur la situation des États les plus vulnérables et a insisté « sur le principe de responsabilité commune et sur une lutte renforcée contre les flux financiers illicites. Son admiration pour les pays en développement en raison des efforts louables consentis par les forces vives au travail  a été partagée par le Président Tabé GBIAN.

La Déclaration ministérielle E/2016/L.24–E/HLPF/2016/L.2, en date du 18 Juillet 2016, qui  a conclu les travaux de l’ECOSOC sur le Forum ainsi que sur le Débat de Haut Niveau a mis l’accent sur le thème central de la réunion du Forum politique : ”« Ne pas faire de laissés-pour-compte ».

L’ECOSOC est d’ores et déjà dans cette dynamique d’espoir pour les peuples. Le paragraphe 23 de l’ECOSOC en dit long sur cette note d’espoir : « Nous jugeons encourageants l’enthousiasme, l’esprit d’innovation et le dévouement dont font preuve le large éventail d’acteurs ayant déjà entrepris de mettre en œuvre le Programme 2030 dans le cadre de partenariats collaboratifs, et ce, en dépit de défis divers qui sont apparus après l’adoption du Programme. C’est la preuve qu’il s’agit d’un Programme des peuples, fait par les peuples et pour les peuples. À cet égard, nous espérons bien que la mise en œuvre inclusive du Programme se poursuivra et demandons instamment que tous les efforts soient faits

pour veiller à ce que les plus défavorisés soient les premiers à être aidés et à ce que personne ne soit laissé pour compte ».

Durant toute sa mission aux Nations Unies et au cœur des travaux de l’ECOSOC, le Président Tabé GBIAN a saisi cette opportunité pour présenter à ses interlocuteurs onusiens les progrès accomplis par le Bénin au regard  de sa gouvernance démocratique, de sa croissance économique et des efforts pour réduire le niveau de pauvreté. Après l’appropriation des Objectifs de Développement Durable (ODD), la stratégie et les mécanismes de mise en œuvre des initiatives porteuses sont donc en cours pour impacter le développement.

Au terme de cette mission onusienne, il est aisé de retenir que l’AICESIS et le peuple du Bénin ont une chance de bénéficier des « leçons apprises » provenant des 22 États-membres qui ont offert des  Présentations Volontaires en mettant en lumière un premier bilan de   mise en oeuvre nationale du Programme ODD-2030, ce qui pourrait apporter des idées aux 95 autres pays ayant déjà demandé une assistance pour intégrer les ODD dans leurs plans nationaux. Le Président Tabé GBIAN constitue, dans ce dispositif, une expertise avérée au regard des contributions appréciables qu’il a apportées aux débats lors des travaux. 

Ce qui est certain, la Communauté internationale est en quête de compétences en vue de mieux cerner les innovations et mécanismes qui permettraient d’atteindre les 17 Objectifs, les 169 cibles et les 230 indicateurs des ODD. La barre ayant été placée très haut, la question perdure: Quels sont ceux et celles qui seront laissés pour compte?


Partagez
Les 5 dernières actualités publiées
Rencontre entre le Président Tabé GBIAN et la nouvelle Ambassadrice du Bénin près l’Allemagne - 25/11/2016
Deuxième session ordinaire du CES pour l’année 2016 - 25/11/2016
PARTICIPATION DE L’AICESIS AUX TRAVAUX DU CONSEIL ECONOMIQUE ET SOCIAL DES NATIONS UNIES (ECOSOC) POUR LE COMPTE DE L’ANNEE 2016 - 07/10/2016
L'AICESIS en marche - 07/10/2016
Informations logistiques de l'Assemblée Générale de l'AICESIS - 28/07/2016
Nouveautés
 
Agenda & Sessions
 
Galerie photos
 
Galerie vidéos
 
Partagez
 
Le CES
Présentation
Les Conseillers
Cabinet du Président
Sécrétariat Général
CARP
Composition & attributions
Les travaux de la CARP
 
 
International
UCESA
AICESIS
UCESIF
 
 
Nous Suivre 
 
Bulletin CES
 
Les Organes
Bureau
Commissions
Conférence des présidents
CCI
Composition & attributions
Les travaux de la Cellule
 
Actualités
Agenda & Sessions
Communiqués
Ressources